Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

J’entends déjà le concert de misérabilisme, les procès évidents en inhumanité…

5 € de moins par mois… vous n’y pensez pas !!

Mais quelle honte, quel scandale… comment font faire les forcément-gentils-pauvres ?

Pire, comment vont faire les forcément-gentils-pauvres étudiants qui n’ont que la peau sur les os?

Justement, à propos de peau sur les os… regardez cette photo d’enfants décharnés.

Et parlez-moi de pauvreté.

Regardez cette photo d’enfants décharnés et ayez l’outrecuidance de me parler de la pauvreté pour 5 euros.

Parlez-moi de tous les gentils pauvres de France et regardez cette photo d’enfants décharnés… Trouvez une seule personne dans cet état dans notre pays. Une seule.

Vous trouverez des obèses, même chez les pauvres, la faute à la malbouffe paraît-il, mais rarement des décharnés.

Les décharnés, il y en a des millions, chaque jour, qui meurent. Des enfants dont la vie ne vaut pas moins que celle de nos gentils pauvres à nous qui se plaignent et couinent pour 5 euros… D’autres ne couinent même plus.

Attention à ce que nos couinements ne soient pas indécents

Et là, sans aucun conteste possible, sans hésitation aucune, ils sont totalement, intégralement, complètement indécents. Et ce qui est excessif est insignifiant car ridicule.

C’est juste qu’à un moment, il faut relativiser un peu les réalités.

Maintenant que l’on relativise la gravité de la chose, nous allons pouvoir en parler j’espère de façon moins crispée et idéologue !

Il va falloir choisir comment dépenser son argent, et cela va faire beaucoup de bien à beaucoup de gens !

Entendez-moi bien. Je suis pour ne laisser personne sur le bord du chemin. Personne. Je pense que “charité bien ordonnée commence par soi-même” et qu’avant d’aller nous occuper de toutes les misères du monde, nous ferions mieux de nous occuper des nôtres. Je ne pense pas à ces enfants qui illustrent cette photo, mais aux flopées de migrants que nous allons chercher à quelques kilomètres à peine des plages libyennes…

Je pense aussi que nous mélangeons tout et que la solidarité à la française est devenue un vaste n’importe quoi, un gloubi-boulga stupide où tout se vaut.

Je crois aussi à la responsabilité personnelle, aux choix de dépenses, au fait que chacune et chacun de nous, y compris les “pauvres”, sommes des agents économiques rationnels et intelligents.

Remboursez tous les médicaments à 100 % y compris le Doliprane à 1,80 euros la boîte, payez le logement, et vous alimentez la hausse des prix comme vous le faites dans l’immobilier en défiscalisant les investissements ou dans les panneaux solaires qui n’ont jamais été aussi bon marché que depuis qu’ils ne sont plus subventionnés.

Si Apple peut vendre des millions d’iPhone en France et Nike ses paires de chaussures made in China à 300 euros, c’est parce que nous avons la sécu et les APL ! Les bénéfices d’Apple et de Nike (ce ne sont que des exemples) ne sont dus qu’à notre système social généreux qui permet aux gens d’acheter ces trucs-là !

Alors un agent économique rationnel, quand on ne lui paye plus ses cachets, ou ses APL, et c’est valable encore plus pour les étudiants, s’achèteront simplement un mois plus tard ou deux le dernier iPhone ou les dernières Nike Max Air-plus à coussin d’air supérieur intégré… Ils préféreront logiquement d’abord se loger, puis se soigner. Et rétablir cette hiérarchie de la valeur accordée aux choses n’est pas seulement une question économique.

C’est un devoir moral que de remettre chaque chose à sa place car encore une fois… tout ne se vaut pas.

Pour les autres, ils arrêteront de rouler dans des Béhèmes et autres Mercedes certes d’occasion mais pour lesquelles l’entretien reste sans commune mesure avec celui de ma Dacia…

Oui mais les vrais pauvres ? Vous en faites quoi, hein ?

Haaaaa… voilà la vraie question.

De vous à moi, le vrai pauvre ne paye rien. Le faux pauvre aussi d’ailleurs et c’est le problème.

Il ne paye ni les soins, ni le logement, ni la cantine pour ses gosses, ni le centre de loisirs.

Ce sont les faux riches qui payent, raquent, se serrent la ceinture pour tous les faux pauvres qui hurlent à la mort pour 5 euros ! Franchement ? Qu’ils hurlent, et je peux vous dire qu’ils n’ont pas fini de couiner. Pas parce que cela me fait plaisir – je n’aime pas les couinements ! Mais parce qu’il n’y a plus d’argent !

La véritable justice sociale consiste à un moment d’avoir le courage de dire que les faux riches ne sont pas si riches ni assez nombreux pour payer les baskets et les téléphones sans parler des logements de tous ces faux pauvres.

Pour s’occuper des vrais pauvres, il faut que les faux pauvres, eux, voient se réduire les aides, allocations et tout ce système d’aides à la française que l’on ne peut tout simplement pas financer.

Ne vous inquiétez pas pour les vrais pauvres. Ils ne payent pas leur logement, et les 5 euros par mois finiront par être pris en charge par les offices HLM qui verront leurs bénéfices se réduire un peu, ce qui n’est pas si gênant que cela.

Et les gentils-zétudiants, vont faire quoi hein ?

Eh bien rien, ils iront travailler un peu en faisant serveur ou en prenant un job d’été, et puis cela compensera. À un moment donné, il faut quand même dire que les choses ne sont pas faciles, et que le succès c’est la récompense de l’effort. Je ne parle pas du succès au bac qui est donné à tout le monde. L’étudiant qui travaille en plus de ses études est non seulement parfaitement estimable mais dans ce monde de mous et d’avachis, c’est évidemment une preuve de courage, de force et de volonté.

Il a nettement plus de chance de trouver du travail et vite.

Pour les autres gentils-zétudiants, 5 euros c’est une bière en moins à Paris par mois, ou un demi-paquet de cigarettes… Bref, une austérité qui, je vous l’assure, sera parfaitement gérable ! Un peu de courage diantre !

Quant à tous les faux pauvres et de manière générale toute la population, cela fait des années que je fais partie de ceux qui disent qu’à un moment, l’heure des comptes arrivera et qu’il faudra choisir entre la faillite et l’austérité tout en sachant que nous sommes déjà allés tellement loin que les conséquences de la faillite ou celles de l’austérité seront sensiblement identiques.
5 euros par mois hahahaha, un demi-paquet de clopes ou se loger hahahahaha, cet effort n’en est juste pas un et les couinements que vous entendez déjà montrent l’impréparation massive de notre population et sa méconnaissance des réalités parce qu’une classe politique inconséquente a fait croire depuis presque 50 ans que l’on pouvait raser gratuitement sans problème et pour l’éternité.

Vous avez dansé tout l’été ? Eh bien couinez maintenant !

Je vous laisse imaginer la situation de notre pays le jour où le RSA ne sera plus versé et les pensions plus payées… Imaginez juste l’état de notre pays ce jour-là. Ensuite lisez la phrase suivante… Elle vous paraîtra sans doute évidente.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

“Insolentiae” signifie “impertinence” en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

 « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Pin It on Pinterest