Le modèle chinois reste pour beaucoup très difficile à appréhender, car finalement il ne correspond à rien véritablement de connu, et pourtant il préfigure parfaitement le futur du capitalisme occidental de demain. Et quand je dis de demain, ce n’est pas juste une figure de style car nous sommes déjà presque en plein dedans et le mouvement est parfaitement visible.

La Chine peut être définie comme une économie administrée de marché.

Et nous allons vers le même système.

Vous pouvez également remplacer le mot “administré” par le terme “totalitaire” et vous obtiendrez sensiblement une image de la réalité.

En clair, si la Chine décide de réduire ses surcapacités de façon autoritaire et arbitraire, il se passe la même chez nous, avec les politiques menées par les banques centrales ou nos États qui décident de sauver de telle façon telle ou telle banque ou tel et tel constructeur automobile.

Partout les marchés sont administrés, les droits sociaux réduits, les libertés individuelles rognées et ce, dans le silence le plus assourdissant.

Charles SANNAT

BEIJING, 18 juillet (Xinhua) — La Chine a éliminé davantage de surcapacité de production au cours du premier semestre de l’année, dans le cadre des efforts du gouvernement visant à stabiliser l’économie, a déclaré mardi un haut responsable.

Au cours du premier semestre, les autorités ont recouru à l’influence du marché et aux moyens d’application de la loi pour réduire la surcapacité, réalisant des progrès considérables, a indiqué Yan Pengcheng, porte-parole de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), en citant les derniers indicateurs.

Dans le secteur sidérurgique, l’élimination des capacités de production obsolètes s’est poursuivie, et la nouvelle capacité ajoutée a été strictement restreinte. En particulier, la production de barres en acier de qualité inférieure a été interdite fin juin.

En ce qui concerne la production minière, environ 111 millions de tonnes de capacité de production obsolète ont été éliminées, soit 74 % de l’objectif pour l’ensemble de l’année.

Les efforts visant à réduire la surcapacité houillère ont favorisé le développement sain et durable du secteur. En particulier, les conditions commerciales des entreprises minières se sont améliorées, a ajouté M. Yan.

Au cours des cinq premiers mois, les bénéfices des grandes sociétés houillères du pays ont atteint 123,4 milliards de yuans (environ 18,13 milliards de dollars), soit 120 milliards de yuans de plus que durant la même période l’année dernière.

Grâce à la réduction continue de la surcapacité, les effets positifs de la réforme structurelle du côté de l’offre se sont multipliés, et les conditions du marché se sont considérablement améliorées.

“Un grand nombre d”entreprises zombies ont été éliminées du marché, alors que les principaux acteurs industriels joueront un rôle plus important dans l’allocation des ressources et la planification de la production, ce qui permettra d’améliorer leur performance et les perspectives du marché”, a affirmé M. Yan.

L’économie chinoise a connu une croissance de 6,9 % au premier semestre, soit un rythme plus rapide que prévu, ce qui devrait permettre au pays de réaliser confortablement son objectif pour 2017.

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest