Mes chères impertinentes, chers impertinents,

La lettre de novembre 2019 consacrée à la défiscalisation est bien en ligne depuis vendredi dans vos espaces lecteurs. Elle est intitulée :Comment défiscaliser et payer moins d’impôts. Bonne lecture.

Vous êtes nombreux à me demander si la garantie des dépôts de 100 000 euros est crédible.

La réponse est très simple.

Non.

Non parce qu’il n’existe pas suffisamment de fonds disponibles dans le fonds de garantie de dépôts et de résolution, le FGDR, à qui incombe cette tâche en cas de problème.

Vous avez d’un côté 2 185 milliards d’euros de dépôts et de l’autre, vous avez dans les caisses du fonds « que » 4,2 milliards d’euros.

En réalité il n’y a dans les caisses que 2 pour 1 000 des sommes à garantir.

Cela implique que pour chaque 100 000 euros que vous auriez en banque, en cas de problème il n’y aurait que 200 euros à vous rendre… soit 99.800 euros de pertes !! (Vous verrez que dans la vidéo j’ai fait les calculs avec 2 %, mais c’est bien 2/1 000 qu’il faut lire et comprendre).

Bon, nous serions ici dans un cas de scénario noir, où tout le système bancaire sauterait évidemment et où il faudrait garantir 100 % des dépôts.

Il est raisonnable de penser que, dans un cas de crise systémique globale, les banques centrales ou les Etats, interviendraient.

En réalité, la seule garantie des dépôts valable sera une garantie politique, issue d’un choix politique.

La BCE interviendrait-elle ?

Sans doute.

Comment ?

Nul ne le sait.

Partiellement ou totalement ?

Personne n’en est sûr.

Conclusion ?

Mieux vaut se débancariser, car même si la BCE intervenait totalement, cela impliquerait une création monétaire d’une telle ampleur, que nous remplacerions la crise bancaire par une crise monétaire.

Dans tous les cas nous allons payer la crise, et ce paiement sera au bout du compte, monétaire.

Il faut donc se débancariser et se démonétiser.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Please complete the required fields.