Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Je vous retrouve avec plaisir dans ce nouveau Vrai JT de l’éco et de l’or, où depuis mon « antre » je me penche sur plusieurs sujets.

Evidemment, il y a cet accord sur la limitation de la production de pétrole, mais aussi les gaz de schistes structurellement déficitaires, sans oublier la nomination de Christine Lagarde à la BCE qui va poursuivre, accélérer et amplifier la politique de création monétaire pour soutenir le système et masquer l’insolvabilité généralisée…

Justement on arrive à l’essentiel de cette vidéo…

La prochaine crise ne sera pas financière mais monétaire !

Voici l’essentiel de ce qu’il faut retenir d’une édition riche en événements économiques.

Tout le monde attend la prochaine crise « boursière », « financière » ou « obligataire ». C’est une approche assez « ligne Maginot », comprenez par là que l’état major français attendait les Allemands derrière la ligne Maginot mais ils sont arrivés par les Ardennes. Pas de chance et en retard d’une guerre.

Ici, on risque d’être en retard, non pas d’une guerre, mais d’une crise. La prochaine crise sera monétaire, parce que chaque crise financière nous conduit à une crise économique que nous combattons en utilisant, en usant et en abusant de la création monétaire, de la dette et des politiques expansionnistes.

Résultat ?

Pour sauver l’économie, nous tuons, nous sacrifions littéralement la valeur des monnaies.

A partir du moment où nous admettons, que les banques centrales peuvent tout faire, laisser les taux à zéro, les rendre négatifs, et créer autant de monnaie que nécessaire, il n’y a pas lieu de craindre une insolvabilité majeure d’acteurs économiques. Les banques centrales solvabilisent tout le monde.

Non le problème au bout, ne sera pas tant une nouvelle crise financière que l’on pourra endiguer à grand renfort de nouveaux billets ou autres fraîchement imprimés. Non, le problème sera monétaire, parce qu’au bout du bout de ce processus, on se rendra compte que ces monnaies ne valent plus rien.

Alors, il y aura une crise monétaire.

Comme à chaque fois, nous ferons une nouvelle monnaie et cela repartira d’une manière ou d’une autre pour un tour plus ou moins long.

Le problème des épargnants sera alors de transférer de la valeur d’un système à un autre.

La prochaine crise ne sera donc pas financière, elle sera monétaire et elle prendra tout le monde par surprise !

Partagez sans modération, et « likez » comme on doit dire pour être môôôderne !!!

Merci à chacune et chacun de vous pour l’intérêt que vous portez à mon travail. Mille mercis.

Pour télécharger gratuitement la présentation de la vidéo du JT de l’or c’est sur le lien ci-dessous:

Présentation le vrai JT de l’éco et de l’or La prochaine crise ne sera pas financière, elle sera monétaire 06072019

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Please complete the required fields.