Voici ce que nous permet d’apprendre cet article publié sur le très europhile site Euractiv.

“Un plan d’action traduisant ”en actes” les recommandations de la commission d’experts sur le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) sera présenté la semaine prochaine, a déclaré mercredi Emmanuel Macron.”

“Ce traité, que l’UE et le Canada négocient depuis 2009, est entré provisoirement en vigueur le 21 septembre et devra être approuvé par les parlements nationaux pour être définitivement mis en œuvre.”

“”Je sais l’inquiétude que le CETA peut lever”, a poursuivi le chef de l’État. ”En temps voulu, la France aura à ratifier ce traité, mais nous nous assurerons que toutes les préconisations du rapport seront suivies des faits”.”

La mise en œuvre du CETA “sera parfaitement conforme aux normes européennes sur la santé et l’environnement pour empêcher toute concurrence déloyale sur le marché européen”, a-t-il assuré…

Si l’on traduit ce discours très convenu, et politiquement lénifiant pour neuneus abrutis par la télévision et les série B, le CETA rentrera en vigueur car ils sont tous pour nous l’imposer, et le CETA préfigure évidemment le traité transatlantique, tout en sachant qu’il permet aussi de le contourner, car les USA et le Canada sont dans une zone de libre-échange appelée l’ALENA.

À partir du moment où tout ce qui vient du Canada peut entrer en Europe, et que tout ce qui vient des USA peut rentrer au Canada, inutile de sortir de polytechnique pour trouver tout seul que tout ce qui vient des USA pourra rentrer en Europe et donc en France en passant par le Canada.

CQFD.

Charles SANNAT

Source Euractiv ici

Photo credit: attac-austria via VisualHunt / CC BY

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest