Mes chères impertinentes, chers impertinents,

J’étais le 14 juillet dernier invité de TV Finance avec mon camarade de jeu Philippe Béchade.

Voici le programme de cette émission.

00:00 : Comment expliquer cette chute soudaine de l’euro ?
07:28 : Possible défaut de paiement des Etats – l’augmentation de la dette
13:59 : Le pouvoir d’achat, l’énergie, l’alimentation, l’immobilier…
23:51 : Inflation, risque d’insurrection ?
35:41 : Quels autres secteurs d’activité risquent d’être en difficulté cet hiver ?
40:36 : Conseils sur les secteurs d’activité dans lesquels il faut investir plutôt que d’autres ?

A noter que nous avons parlé des conséquences de la chute de l’euro et du rôle des pouvoirs publics face à la baisse annoncée du pouvoir d’achat des Français !

La grande question du journaliste était de savoir quelles mesures il fallait prendre pour préserver le pouvoir d’achat des ménages, ou dit autrement des gens ?

Ma réponse est très simple.

Si à court terme la politique des chèques et de la subvention peut apporter une aide aux plus fragiles, elle n’est en aucun cas une solution pérenne.

Si l’inflation est poussée par les prix de l’énergie et du gaz russe qui n’arrive plus et bien il faut faire arriver à nouveau du gaz russe, ou d’ailleurs si vous voulez que les prix baissent et donc l’inflation aussi et de manière durable.

Si l’euro baisse, et que cela renforce l’inflation sur tous nos produits importés et achetés en dollars, alors il faut que l’euro cesse de baisser et remonte.

Pour le faire remonter c’est très simple.

Il suffit d’en imprimer moins et de remonter les taux.

Le problème est double.

Pour faire baisser les prix de l’énergie il faudrait parler à Poutine et faire la « paix » ou au moins négocier avec la Russie.

Pour faire remonter l’euro il faut monter les taux ce qui est impossible vu l’endettement de la moitié des pays de la zone euro.

Alors logiquement, l’inflation va continuer à augmenter dans la zone euro, car aucune politique menée actuellement ne permet d’inverser les effets des facteurs inflationnistes.

L’Etat n’a aucun moyen de préserver le pouvoir d’achat des gens, notre pouvoir d’achat, car le blocage des prix n’a jamais fonctionné et ne fonctionnera jamais et encore moins dans une économie mondialisée est ouverte. La « subvention » ne marchera que le temps que nous arrivions à la faillite… c’est-à-dire pas très longtemps!

Vous serez essentiellement seul face à l’inflation. C’est la raison pour laquelle vous avez intérêt à stocker tout ce que vous pouvez et c’est encore plus important à faire pour ceux qui n’ont pas de « gras » budgétaire !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Please complete the required fields.