Mes chères impertinentes, chers impertinents,

J’ai sur mon bureau un vieux livre de 1988 intitulé « Wall-Street, les coulisses du krach de 1929 ». Ce livre est un monument. Il n’est plus édité depuis bien longtemps, et il vous faudra en trouver un d’occasion si vous voulez avoir le plaisir de le lire et aussi la chance de le découvrir.

Oui, lire un tel ouvrage est une chance. Vous allez y croiser tous les personnages désormais passés à la postérité qui ont fait la finance américaine et accessoirement mondiale. On y croise bien évidemment le fondateur de la JP Morgan. John Pierpont Morgan c’est le créateur de tout cela à la fin des années 1800 et début du siècle dernier. Il meurt en 1913 et c’est son fils, JP Morgan Junior pour Jack Pierpont qui hérite de la banque et des affaires familiales très florissantes.

Bref, l’histoire de la banque JP Morgan est un roman à part entière, et cette banque est toujours une institution mondiale dont il faut écouter les avis.

L’ouragan arrive. La seule question c’est son intensité. 

« Entre la guerre en Ukraine, l’inflation et l’action de la Fed pour la ralentir, Jamie Dimon, le patron de la banque américaine, prédit un sombre avenir à l’économie mondiale.
Jamie Dimon s’attend au pire. Lors d’une conférence financière à New York mercredi, le patron de la banque JP Morgan Chase a mis en garde contre l' »ouragan économique » qui s’apprête à déferler sur le monde sur fond de guerre en Ukraine, pressions inflationnistes et remontée des taux par la Fed.

« En ce moment, il fait plutôt beau, les choses se portent bien. Tout le monde pense que la Fed peut gérer la situation. Mais cet ouragan est juste là, en bas de la route. Il vient vers nous. Nous ne savons simplement pas s’il s’agit d’un ouragan mineur ou de Sandy », a-t-il déclaré, faisant référence au puissant ouragan qui a frappé les Etats-Unis en 2012.
Jamie Dimon a dit être en train de préparer son entreprise à faire face à cet « ouragan » et invité tous les investisseurs à en faire de même alors que l’inflation a atteint 8,3 % en avril. »

Je ne sais pas si vous comprenez bien la portée de ce qu’il vient de dire. « Je prépare mon entreprise à ce qui vient ». Dans cette édition vous avez un article consacré à Elon Musk, qui, lui aussi prépare Tesla à l’ouragan qui arrive. Je peux déjà vous dire quelles sont les entreprises qui survivront et c’est évidemment celles qui se préparent au gros temps.

Mais Jamie Dimon va plus loin lorqu’il vous dit… « Vous devriez vous préparer. JP Morgan se prépare, et nous allons être très conservateurs dans la gestion de notre bilan », a-t-il prévenu !

Et je peux vous assurer qu’il y a peu de chance que ce grand président de l’une des plus grandes banques mondiales lisent ces quelques lignes qui se terminent toujours par un « préparez-vous » de bon sens.

Pour lui, ce que nous allons vivre sera sans doute dans les livres d’histoire dans 50 ans et en 2088 un jeune, comme je l’étais lorsque j’ai acheté ce livre dans une solderie, lira un ouvrage sur la grande crise de 2022 ou de 2023.

Dans « les livres d’histoires pendant 50 ans »

Selon Dimon, « la flambée des prix de l’énergie et des produits alimentaires va se poursuivre en raison de la guerre en Ukraine. « Les guerres tournent mal. Elles vont vers le sud, elles ont des conséquences inattendues. Il se trouve que les marchés mondiaux des produits de base – blé, pétrole, gaz – sont en ébullition et, à mon avis, cela va continuer », « le prix du pétrole risque d’atteindre 175 ou 150 dollars, pas dans l’immédiat mais à plus long terme ». Il s’inquiète aussi « de l’action de la Fed qui remonte ses taux face à l’inflation et vient d’entamer son programme ‘quantitative tightening’ (resserrement quantitatif) d’une ampleur que « nous n’avons jamais connue » pour réduire son bilan. A tel point que « nous sommes face à quelque chose qui pourrait faire l’objet de livres d’histoire pendant 50 ans ».

Elon Musk le parton de Tesla vous dit de replier les voiles.

Jamie Dimon le patron de JP Morgan vous dit de vous préparer à l’ouragan qui est en bas de la rue.

Je pense que c’est une bonne idée, et c’est pour cette raison que je vous ai préparé un dossier complet sur la manière de concevoir son propre « Plan de Résilience Personnel » le PRP. Il est en ligne et disponible dans vos espaces lecteurs ici. Pour ceux qui veulent protéger leur patrimoine, mais aussi leur famille vous pouvez vous abonner ici et cela vous donnera également accès à l’ensemble des dossiers déjà édités.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Please complete the required fields.