L’or reprend son souffle

Certains aficionados de l’or se demandent pourquoi, après sa hausse récente, le métal jaune a perdu de sa superbe. Certains se font du mouron à propos du rééquilibrage des portefeuilles des investisseurs de l’ETF GDXJ, tandis que d’autres se focalisent sur la hausse des marchés actions.

Voyez ci-dessous un graphique saisonnier de l’or, fourni gracieusement par Dimitri Speck. Si les titres font la part belle à la Corée du Nord et au PIB américain, les véritables raisons des hausses de l’or sont bien plus terre à terre et cycliques.

mouvements cycliques de l'or

Les achats des grossistes indiens et chinois à l’occasion de certains festivals engendrent les trois hausses de l’or les plus massives de l’année. Or, le remplissage des stocks pour l’un de ces festivals, Akha Teej, est essentiellement terminé. Donc l’or reprend son souffle. C’est aussi simple que cela.

Aujourd’hui, je pense que les investisseurs qui sont joueurs peuvent passer à l’achat autour de 1265-1270 $ l’once, soit où nous en sommes actuellement. Les investisseurs conservateurs préféreront attendre de voir si l’or va baisser jusqu’à 1240 $ avant de passer à l’achat, mais les autres peuvent agir immédiatement. Quoi qu’il en soit, l’or dispose actuellement d’un support global solide, il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter à propos des perspectives générales.

Les élections françaises ont été favorables au « centriste » Macron, si bien que l’euro a grimpé. (…) La hausse de l’euro jusqu’à 1,13 pourrait aider l’or à tester le seuil de résistance de 1300 $, à court terme la monnaie unique permet d’amortir le déclin du métal jaune. Passons désormais au graphique dollar VS yen :

yen vs dollarLe résultat des élections françaises, en combinaison avec les déclarations positives faites à propos des réformes fiscales américaines, a consacré le retour du goût du risque des investisseurs sur les marchés actions. C’est également visible dans les mouvements dollar/yen, ce qui a accentué la pression émanant de la baisse cyclique de la demande indienne.

En ce qui concerne l’argent, les enthousiastes du métal gris peuvent être déçus par l’échec de la hausse récente, mais un nouveau triangle décent est apparu. Un peu de patience est requise. L’or et l’argent pourraient évoluer en dents de scie pour le moment, mais un relèvement imminent du taux directeur de la FED devrait enclencher une nouvelle hausse qui ne devrait que renforcer la hausse provoquée par Diwali. (…)

Le dollar est quasi en chute libre par rapport à la roupie indienne, tandis que la hausse des marchés actions indiens est bien supérieure à celle des marchés américains. C’est une excellente nouvelle pour la demande d’or, car la baisse du billet vert signifie que le métal jaune est moins cher pour les Indiens, tandis que la hausse de leurs marchés actions leur confère plus de pouvoir d’achat. Cela dit, la majorité des achats d’or en Inde a lieu lorsque la religion hindoue les dicte, et non en fonction des marchés financiers ou des fluctuations du cours. (…) »

Article de Stewart Thomson, publié le 25 avril 2017 sur SafeHaven.com