2 petits messages personnels !!

1/ N’oubliez pas de mettre l’adresse [email protected] dans votre carnet d’adresse afin d’éviter la censure des filtres des opérateurs et de recevoir les lettres d’informations quotidiennes.

2/ Pour mes abonnés à STRATÉGIES, le dossier « La méthode infaillible que l’on vous cache » de 140 pages est livré en deux parties. La partie 1, en décembre, et la suite et fin, la partie 2, d’ici deux ou trois jours. En cas de problème ou de question, écrivez-nous à [email protected] ou [email protected]

Guerre commerciale larvée et protectionnisme volontaire, c’est un peu la doctrine Trump que vous voyez se développer et qui se matérialise avec cette taxe sur les panneaux solaires chinois ayant ravagé, en à peine trois ans, aussi bien la filière solaire française… qu’allemande !! Eh oui malgré la « deutsche qualität », nos amis germains se sont fait laminer une filière industrielle d’ailleurs considérablement plus développée chez eux que chez nous et ont perdu des milliers d’emplois alors qu’ils étaient les… leaders mondiaux.

Forts de cette histoire, il se pourrait que les Américains soient un peu moins stupides.

En effet, comme nous l’apprend cet article de BFM TV, « les services du représentant américain pour le Commerce (USTR) ont annoncé l’imposition de droits de sauvegarde sur des panneaux solaires importés de Chine. Le représentant au Commerce Robert Lighthizer a indiqué dans un communiqué que ces taxes dégressives seraient imposées sur quatre ans sur les panneaux solaires chinois. Les droits se montent à 30 % la première année, puis 25 % la 2e, 20 % la 3e et 15 % la 4e année. Ces taxes sont adoptées parce que « la Commission internationale du Commerce a conclu que les producteurs américains avaient été sérieusement handicapés par les importations et a fait plusieurs recommandations au président » Donald Trump.

« Les États-Unis s’inquiètent du fait que la Chine domine la fourniture mondiale (de panneaux solaires) et qu’elle a elle-même indiqué son intention d’accroître sa capacité en participant pour 70 % à l’augmentation de la capacité mondiale de production prévue pendant le premier semestre 2017. La Chine est déjà productrice de 60 % des cellules photovoltaïques et de 71 % des panneaux solaires dans le monde, affirme l’administration américaine »…

Le souci exprimé par cet article, c’est que cela devrait faire baisser le nombre de nouvelles installations solaires aux États-Unis, car cela va rendre plus cher les panneaux solaires « made in America »… Ce n’est pas faux, mais sauver un savoir-faire et une filière industrielle c’est parfois accepter que la consommation soit « plus basse ». Il est absurde de considérer comme un progrès de tout acheter en Chine et de ne plus rien produire, ce qui ne peut que créer une dépendance à terme terriblement nocive et encourage un système économique non-vertueux basé sur des dégâts écologiques massifs.

Charles SANNAT

Source ici

Please complete the required fields.