Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Dans cette nouvelle vidéo de l’Éco par le Prof, je vous propose que l’on parle un peu d’un sujet qui revient assez souvent pour celles et ceux qui suivent l’actualité économique, et cette semaine, c’est le thème de l’Union bancaire !

L’Union bancaire c’est un nouveau machin européen, nettement plus “bancal” que bancaire, mais comme bien souvent, le problème n’est pas tant de faire quelque chose de véritablement utile et pertinent que de faire croire que l’on fait quelque chose d’utile et de pertinent.

Au-delà du fait que l’Union bancaire européenne ne donne réellement aucune protection supplémentaire aux citoyens, aux contribuables et aux épargnants européens, elle cache en réalité des dispositions qui sont à l’inverse de ce que les autorités proclament haut et fort.

L’idée au fond, c’est quoi ? Faire en sorte de rendre possible la saisie des dépôts des clients d’une banque dans le cadre d’une faillite théoriquement uniquement au-delà des dépôts supérieurs à 100 000 euros, mais aussi de rendre in fine chaque pays responsable de la gestion de ses propres banques en faillite.

Sous des atours séduisants et rassurants, “l’Union bancaire” est finalement le contraire de ce qu’elle affiche. Pour parler de “désunion” européenne, on parle donc “d’union”, mais la triste réalité c’est qu’il n’y a pas d’union, il y a bien le détricotage du “vivre ensemble” européen, et face aux problèmes, chaque pays se retrouve finalement toujours seul.

L’Union bancaire est donc un machin qui ne fonctionne pas et qui ne peut pas fonctionner.

Et c’est exactement cela que j’explique dans cette nouvelle vidéo de l’Éco par le Prof, que je vous invite à partager avec le plus grand nombre.

Comme à chaque fois, mes amis, n’hésitez pas à me faire part aussi bien de vos remarques, que des sujets que vous souhaiteriez voir abordés (nos adresses mail en bas).

Je vous souhaite une belle semaine, tout simplement belle.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

“Insolentiae” signifie “impertinence” en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

 « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest