C’est un papier de Sud info un journal belge qui met en avant que la “pauvreté n’a jamais été aussi importante, dans notre pays. Ni son augmentation aussi forte en six mois de temps. La faute, un à la paupérisation qui ne cesse de croître, ces dernières années. Mais surtout deux à l’impact des milliers de chômeurs exclus depuis janvier, suite aux mesures décidées sous le gouvernement Di Rupo”.

“Pire : il prévient que 2016 sera sans doute plus dramatique encore. En cause, cette fois, l’afflux massif de candidats réfugiés qui a démarré au cœur de l’été. L’impact s’en est fait sentir à partir de l’automne, lorsque le statut de réfugié a commencé à leur être octroyé, et qu’ils ont pu alors faire une demande officielle d’aide dans un CPAS”.

Rassurant n’est-ce pas?

Alors je vous pose la question, comment faire pour faire baisser le nombre de chômeurs? Créer des emplois? Impossible. Virer les chômeurs? Très facile. C’est exactement ce que viennent de faire les autorités belges qui expliqueront sans doute le coeur sur la main que depuis qu’elles sont aux affaires… le chômage baisse! Aux Usa ils font la même chose et tout le monde fait semblant de croire que tout va du coup beaucoup mieux.

Alors question suivante. Combien de temps faudra-t-il au gouvernement français pour faire la même chose ici?

Charles SANNAT

Source ici

Pin It on Pinterest