Oulalalalala…. Accrochez-vous bien mes amis, nous allons redevenir une grande puissance industrielle… Bon, a priori, l’industrie ce n’est plus que 13 % de notre PIB… Autant dire plus rien du tout.

Et comment qu’on va faire pour réussir à redevenir une grande puissance industrielle ? Eh bien en réalité, personne n’en sait fichtre rien, mais cela n’empêche pas de faire tout plein de beaux communiqués de presse, repris sans sourciller ni la moindre once d’esprit critique.

Évidemment, tout processus industriel est basé sur une approche de très long terme car développer une filière c’est un projet sur 25 ans, cela nécessite des fonds et beaucoup d’argent et enfin une véritable stratégie qui consiste à définir ce que l’on va faire, comment on va le faire, avec quelles compétences, pour le vendre à qui enfin bref, on vous annonce juste une chose qui n’existe pas et ne peut pas exister.

Tout cela est pathétique, non en fait là encore, c’est beau comme une campagne présidentielle.

Charles SANNAT

PARIS, 26 avril (Xinhua) — Business France, l’agence française au service de l’internationalisation de l’économie française, a lancé mardi “Créative Industry”, un label qui vise à promouvoir l’industrie française dans le monde à l’ère du Big Data.

Dans le cadre de cette campagne, la France a présenté pour la 1ère fois sur le Hall 8 “Industry 4.0” de la Foire de Hanovre tenue en Allemagne, et exposera sept grandes entreprises françaises représentant sept secteurs clés de l’innovation technologique, démontrant de quelle façon les technologies françaises contribuent à bâtir l’usine du futur, a indiqué Business France.

“Je suis très fier de lancer l’initiative Créative Industry à Hanovre pour faire valoir les atouts industriels singuliers de notre pays. Le dynamisme des partenariats avec les entreprises allemandes va également permettre de renforcer le secteur industriel français”, a déclaré le ministre français de l’Economie Emmanuel Macron sur place.

Cette initiative s’inscrit dans le projet “Créative France” de Business France, lancé en 2015, visant à promouvoir l’image et l’attractivité économique de la France dans dix pays prioritaires dont l’Allemagne en fait partie, a-t-on appris dans le communiqué diffusé par Business France.

L’industrie représente 13,8 % du PIB de la France, soit 263 milliards d’euros, alors que les deux tiers des exportations françaises concernent des produits industriels, à hauteur de 420 milliards d’euros par an, et chaque emploi créé dans l’industrie en génère jusqu’à quatre autres dans d’autres secteurs, a affirmé Muriel Pénicaud, Ambassadrice déléguée aux investissements internationaux et directrice générale de Business France.

Pin It on Pinterest