Jean Tirole : « Protéger les CDI c’est bien, à part qu’il n’y en a plus »

Pour Jean Tirole : « Nos institutions non seulement créent du chômage mais aussi du mal-être. Comme les emplois disponibles sont des CDD, un CDI reste à son emploi même s’il ne le satisfait plus. (…) La France est 129e au monde du point de vue du bien-être au travail. Les gens sont bloqués dans leur emploi ; or il est normal dans la vie de changer de travail, mais c’est très difficile en l’absence de créations d’emplois à durée indéterminée.

Avec les mutations technologiques, dans 5-10 ans, beaucoup d’emplois auront disparu ou auront changé de nature. Les employeurs sont de plus en plus réticents à créer des emplois de CDI formule actuelle ; je pense que demain cela sera encore plus le cas.

Actuellement, ce n’est pas dans l’intérêt des entreprises de créer des CDI, donc elles abusent des CDD. Mais les supprimer créerait un chômage massif. Tous les gouvernements utilisent les CDD et les emplois aidés pour contenir le chômage. On diminue ainsi les statistiques du chômage, mais on crée de la dette publique et on ne résout pas le problème. »

Cette partie-là du constat de Jean Tirole, je la partage. Pour les solutions, c’est encore autre chose, car la réalité c’est que CDD ou CDI, CDI modulable ou progressif, peu importe, ce sera le robot ou le serveur Internet et pas le bonhomme !

Charles SANNAT

Préparez-vous! Vous pouvez vous abonner à la lettre STRATEGIES ici

Source BFM TV ici