C’est un article du Figaro qui nous fait partager le courroux du patron des patrons car Pierre Gattaz, le chef du MEDEF, a appelé le gouvernement “à renoncer à mettre en œuvre dès 2018 le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, estimant que la réforme allait être une “catastrophe” pour les entreprises. “On va vers une catastrophe annoncée, c’est beaucoup trop compliqué”, a jugé M. Gattaz sur RTL. “Il faut arrêter de mettre en place des dispositifs anxiogènes”, a-t-il ajouté.

Pour Pierre Gattaz, “quand les salariés vont avoir un salaire net qui sera différent de celui qu’ils touchaient, ils vont aller voir le chef d’entreprise, qui va se transformer en percepteur d’impôt”, a ajouté le patron des patrons. “Cela fait peur aux chefs d’entreprise”, a-t-il poursuivi, assurant qu’il y aurait “des tas de cas de figure, des tas de spécificités” que les employeurs devront intégrer pour le calcul de la retenue à la source.

Il est évident que cette réforme qui n’a en soit aucune utilité va s’avérer être une terrible usine à gaz compte tenu de notre système fiscal.

La réalité c’est qu’en rendant le paiement de l’impôt indirect, le gouvernement souhaite le rendre “invisible” pour mieux vous l’augmenter après !

En gros, vous remarquerez le silence de l’opposition sur ce sujet ! Le prélèvement à la source n’est même pas un sujet de la campagne électorale car il arrangera toute la classe politique, de gauche à droite, dont la seule compétence est de nous ruiner consciencieusement chaque année un peu plus.

Avec le paiement à la source, vous ne verrez plus rien, ce sera une ligne de plus dans les 50 que compte votre fiche de paie déjà totalement incompréhensible dont vous ne regardez qu’une chose… votre net !

CQFD

Charles SANNAT

Source Le Figaro ici

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest