La fin annoncée des tarifs réglementés est une décision qui va bouleverser les marchés de l’énergie…

Non, en fait, cela ne va rien bouleverser sur le marché de l’énergie et de vous à moi, je me fiche bien comme d’une guigne de savoir à qui je vais acheter mon gaz ou mon carburant.

En réalité, derrière cette décision, ce sont les tarifs réglementés qui vont disparaître.

Nous allons, nous, tous les petits et les sans-grade, c’est-à-dire 65 millions de Français, nous retrouver à la merci des prix qui seront pratiqués par des fournisseurs à qui la collectivité et les impôts ont payé les infrastructures qui vont leur permettre aujourd’hui de nous vendre à prix d’or l’énergie dont nous avons impérativement besoin pour nous chauffer.

On vous a vendu la belle Europe qui protège… les profits des multinationales en dérégulant pour vous faire baisser la note ?

Pensez donc ! Plus on libéralise, plus les prix montent et plus les infrastructures se dégradent.

“Dans une décision très attendue, le Conseil d’État a jugé mercredi que le maintien de tarifs réglementés du gaz naturel était contraire au droit de l’Union européenne.”

Cette fois, il est tout à fait clair que les jours des tarifs réglementés de vente (TRV) pour les particuliers sont comptés. Je peux vous assurer que vous allez trouver ce quinquennat long. Très long.

Charles SANNAT

Source Les Échos ici

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest