Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Tout d’abord je tenais à remercier tous ceux qui se sont inquiétés et j’ai croulé sous les messages suite à cette absence imprévue. Comme cela nous arrive à tous dans le dur et terrible cycle de la vie, j’ai perdu ma maman, une femme extraordinaire d’amour, de douceur et de tendresse. Le temps passe vite, et nous vivons nos vies qui ne durent qu’un instant comme si nous ne devions jamais mourir.

Cette semaine dans le JT du grenier je vous propose bien évidemment d’analyser la situation très instable autour de la faillite de la SVB.

La Silicon Valley Bank qui vient de cesser ses opérations après sa mise sous tutelle par la FDIC l’équivalent de notre FGDR le fond de garantie des dépôts et de résolution.

La FDIC qui est le Fédéral Déposit Insurance Corporation va garantir 250 000 dollars par client et tout le reste devra passer en perte puisque Janet Yellen la Secrétaire au Trésor, l’équivalent de notre ministre de l’économie a déclaré hier dimanche que l’Etat n’allait pas renflouer la SVB.

A la clef, tout le monde craint une contagion et une panique généralisée avec un « bank run » qui concernerait surtout les banques régionales ou petites banques américaines.

A ce stade tout est encore possible et ce qui fera la différence c’est évidemment la gestion de la situation par les autorités monétaires et économiques américaines.

Et justement, tout est tellement possible que selon le Washington Post les autorités américaines sont en réalité prêtes selon les dernières rumeurs à garantir tous les dépôts.

« Les autorités fédérales envisagent sérieusement de protéger tous les dépôts non assurés de la Silicon Valley Bank, à travers une intervention extraordinaire pour empêcher ce qu’elles craignent d’être une panique dans le système financier américain, selon trois personnes au courant de l’affaire, qui se sont exprimées sous couvert d’anonymat.

Des responsables du département du Trésor, de la Réserve fédérale et de la Federal Deposit Insurance Corporation ont discuté de l’idée ce week-end, ont déclaré ces sources quelques heures avant l’ouverture des marchés financiers en Asie. Les responsables de la Maison Blanche ont également étudié l’idée.

Le plan ferait partie des réponses politiques potentielles si le gouvernement n’est pas en mesure de trouver un acheteur pour la banque en faillite. La FDIC a lancé samedi un processus d’enchères pour SVB et espérait identifier un repreneur éventuel.

Vendre SVB à une institution saine reste la solution privilégiée, ont déclaré des responsables aux membres du Congrès. La plupart des faillites bancaires sont résolues de cette façon et permettent aux déposants d’éviter de perdre de l’argent.

Le suspens est donc à son comble, et ce qu’il faut bien comprendre c’est que oui. Nous sommes bien sur un volcan et qu’une panique bancaire est presque inévitable si les autorités économiques américaines prennent les mauvaises décisions et laissent penser que les épargnants peuvent-être ruinés.

Les bonnes décisions à savoir garantir aux déposants l’absence de perte évitera une panique contagieuse et très déstabilisatrice pour le secteur bancaire dans son ensemble.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Please complete the required fields.