Alors que l’on attend les déclarations du mamamouchi catalan, qui devrait proclamer l’indépendance ou pas de la Catalogne, les entreprises, elles, fuient car inquiètes, certaines sociétés locales et françaises échafaudent des solutions de repli en cas d’annonce fracassante des autorités catalanes.

C’est donc une fuite des sièges sociaux vers d’autres régions qui, elles, resteront en Espagne !

Ce qui est valable pour les grandes entreprises l’est aussi pour les plus petites, et c’est ce que nous rapporte Le Monde dans cet article en citant quelques exemples:

“Ainsi, Anton Vert, propriétaire d’une entreprise familiale de métallurgie à Lérida, vient d’ouvrir un compte bancaire à Fraga, une petite localité toute proche, située dans l’Aragon, ”pour assurer les paiements de [ses] fournisseurs, au cas où les choses tourneraient mal”.
Antonio Santamaría, qui possède une petite fabrique de matériel de sport près de Barcelone, a pris rendez-vous lundi dans une banque de la localité côtière de Vinaroz (Vinaròs), dans la communauté autonome de Valence, au sud de la Catalogne, pour ouvrir lui aussi un compte, ”car on se sait jamais”. »

Charles SANNAT

Source Le Monde ici 

Photo credit: procsilas via Visual hunt / CC BY

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest