Ce n’est pas encore le krach tant redouté sur les marchés, loin de là, mais c’est une belle dégringolade pour EDF qui a mis le feu aux poudres de son action de bon matin en actualisant (à la baisse) ses objectifs 2018, se disant confronté à plusieurs évolutions défavorables comme :

1/ l’érosion attendue de la consommation d’électricité en France et ;

2/ une moindre disponibilité de certaines tranches nucléaires en début d’année.

Cela veut dire que les évolutions défavorables sont au nombre de … deux. Oui, je me moque un peu de la tournure des communiqués officiels.

Bref, non seulement nous avons l’outrecuidance de consommer moins d’électricité, mais en plus quand on en consommera, EDF, qui arrête un paquet de réacteurs, devra en acheter ailleurs et en importer, ce qui va coûter très cher…

Du coup…”L’électricien indique ainsi tabler sur un nouvel objectif d’EBITDA 2018 compris entre 14,6 et 15,3 milliards d’euros, contre un précédent objectif qui était fixé à au moins 15,2 milliards à taux de change 2016″.

Bref, EDF ce n’est pas très bon en perspective avec d’énormes dépenses d’entretien à réaliser.

Charles SANNAT

Source Boursorama ici 

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest