“Dans le monde, les dividendes ne font que grimper. Les dividendes versés dans le monde entre avril et juin ont rapporté 372 milliards d’euros aux actionnaires, ce qui représente une hausse de 8,5 milliards d’euros par rapport au deuxième trimestre 2015, annonce une étude publiée par le gérant d’actifs Henderson Global Investors.”

“La société de gestion note que le Japon, l’Amérique du Nord et l’Europe sont en tête des versements. Si en Europe la croissance des dividendes est restée bien inférieure à celle du reste du monde au cours des six dernières années, l’amélioration enregistrée en 2015 devrait se poursuivre cette année, avance Henderson GI. Au premier trimestre, les dividendes ont d’ailleurs augmenté de 10,8 % sur l’ensemble du Vieux Continent. Pour l’ensemble de 2016, Henderson GI estime que les dividendes devraient augmenter de 3,9 %, pour s’établir à 1 180 milliards de dollars.”

Vous avez bien lu 1 180 milliards de dollars, or il y a un énorme mensonge qui se cache derrière le mot “actionnaires” !

En effet, lorsque l’on présente l’information de cette façon-là, on a l’impression que tout le monde peut être actionnaire (ce qui est vrai) et que tout le monde touche un peu d’argent (ce qui est évidemment faux). En France, moins de 6 % de la population détient des actions.

En clair ? 80 % des bénéfices et dividendes dont on parle, pour ne pas dire 95 %, sont en réalité encaissés par quelques dizaines de gros fonds financiers internationaux et mastodontes.

Alors imaginez le titre suivant : ” 20 fonds vautours vont s’empiffrer de 1 000 milliards de dollars cette année en plumant le plus grand nombre”… C’est un peu moins politiquement correct, mais nettement plus conforme à la réalité !

Enfin, sachez que cette année nous avons été un peu plus couillonnés que les années précédentes :

“En Europe, plus de 80 % des dividendes de l’année y ont déjà été payés. “Les sociétés françaises, en particulier, ont fortement contribué à la progression de la région”, affirme Alex Crooke, directeur de la gestion actions internationales à fort rendement chez Henderson Global Investors, cité par le journal Le Monde. Ainsi, quasiment neuf sociétés françaises sur dix ont augmenté ou maintenu leurs dividendes, notamment dans le secteur bancaire ou du luxe.”

Charles SANNAT

Source ici

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest