A toutes celles et ceux qui se demandent à quoi ressemble une fiche S dont on entend parler presque quotidiennement dans les médias, voici la réponse en image.
Sachez également qu’une fiche S n’est jamais rien qu’une façon de ficher une personne sur laquelle pèsent des soupçons plus ou moins grands et qu’en aucun cas la fiche S n’est réservée qu’aux vilains terroristes plus ou moins en puissance.
Un dangereux écolo par exemple peut faire objet d’une fiche S de même qu’un militant d’estrêêême droite ou gauche ou encore de très dangereux individus tenants des sites internet pouvant aussi être “explosifs”.
Charles SANNAT

Sécurité. Une fiche S est avant tout un outil de travail pour la police et les gendarmeries. L’ancien patron du renseignement Bernard Squarcini l’explique :

« Une fiche S (pour “sûreté de l’État”) est une levée de doutes, attribuée à un individu lorsqu’il est sous les écrans radar et qu’il n’a rien fait de répréhensible pour l’interpeller».

Il est demandé à tout service de police, de gendarmerie ou de douane qui le rencontre de vérifier son identité.

Reproduction avec l’autorisation de nos camarades du site News360X accessible ici

 

Pin It on Pinterest