Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

La lettre STRATÉGIES du mois d’octobre est disponible dans vos espaces lecteurs sur le site Insolentiae. Elle est consacrée à l’anonymat de vos transactions. Sujet passionnant et brûlant. Bonne lecture.

Pour accéder à votre espace lecteur, c’est ici. En cas de problème, vous m’écrivez ! Ne restez pas bloqué.

Qui n’a pas entendu cette phrase stupide « si t’as rien à te reprocher, tu n’as rien à cacher » ? 

C’est à partir de cette phrase que l’on démissionne et que l’on abdique par lâcheté absolue et manque de courage son droit le plus sacré à une forme de secret et de confidentialité.

Il est illusoire de vouloir une société de la transparence totale pour la simple et bonne raison que toute vie en société et en collectivité nécessite la petite dose d’hypocrisie et de justes mensonges nécessaires à la sérénité de tous. On peut ne pas s’aimer, inutile de le dire… Faisons semblant, ce sera plus confortable pour tout le monde.

Le mensonge (jusqu’à un certain point), la dissimulation (légitime) rendent donc la vie simplement plus… vivable. Poussés un peu trop, cela devient des pêchés mortels. Encore une fois, tout étant question d’équilibre.

Allons plus loin, vous n’avez rien à vous reprocher aujourd’hui

C’était ce que pouvait dire un juif en 1937… « Je n’ai rien à me reprocher »… Dès 1940, c’est lui qui devait se cacher sous peine de mort, juste parce qu’il existait.

C’était ce que pouvait dire celui qui ne savait pas encore qu’il s’engagerait dans la résistance en cette même année 1937, mais j’aurais pu dire 1936 ou encore 1938.

C’était ce que pouvait dire le camarade communiste cheminot même pendant la débâcle de 40.

Et puis un jour, brutalement ou doucement, vous vous retrouvez dans une situation où vous auriez finalement quelque chose à vous reprocher, parce que les lois changent.

Ce qui est légal aujourd’hui peut devenir illégal demain !

C’est aussi ce que l’on appelle pompeusement l’insécurité juridique. Cette insécurité juridique est aussi dangereuse que l’insécurité fiscale, elle l’est même plus, et si vous ne voyez pas sous vos yeux ébahis changer les lois qui interdisent parfois même de penser comme on le souhaite, qui peuvent forcer à vous vacciner même si l’on a des doutes et qu’il n’est pas illégitime de vouloir lever certains doutes avant d’injecter 11 piqûres à un nourrisson de 4 kilos… Des lois qui vous forcent à ne plus prononcer certains mots, ou qui déforment le langage pour façonner ce que vous êtes et ce que vous ressentez, je peux vous assurer qu’il est assez probable, aussi parfait que vous soyez, que vous ayez des choses à vous reprocher prochainement car…

La société fabrique des coupables solvables !

Le coupable insolvable au RSA et insaisissable malgré des casiers longs comme le bras ne suscite aucun intérêt chez nos dirigeants en dépit du fait que ces gus pourrissent la vie de l’immense majorité.

Ce qu’aime par-dessus tout notre législateur, c’est fabriquer un coupable-solvable.

L’exemple le plus frappant c’est évidemment la « sécurité routière », où nous sommes tous devenus des « délinquants de la route » et surtout de belles pompes à frics.

Bien évidemment, nous sommes tous « pour » la sécurité routière, et je n’ai aucune envie de laisser ma peau sur une route ! Mais combien de radars sur les autoroutes du suicide (11 000 morts par an, 220 000 blessés) sur les routes des infections nosocomiales, etc…

Vous n’avez donc rien à vous reprocher jusqu’au jour où vous serez, par la fabrication de la loi, devenu un nouveau coupable solvable de surcroît.
Vous passerez à la caisse.

Faire la guerre au cash, aux espèces, à l’or, à l’anonymat pour lutter contre les vilains terroristes !

Mensonges mes amis ! Les espèces ne financent pas plus le terrorisme qu’elles ne financent nos gentils partis politiques ! Demandez à Claude Guéant et ses valises de billets !! C’est le dernier en date mais pas le premier…

Coulibaly avait financé ses attentats avec… un prêt de 6 000 euros contracté chez CETELEM !! Pas d’espèces là-dedans.

De la même façon, les paiements en espèces en France ont des seuils très différents en fonction que vous soyez un résident fiscal français ou pas… Voici ce que dit la loi, et je cite le site d’information gouvernemental Service-public.fr ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10999.

« Vous pouvez payer à un professionnel (commerçant, entrepreneur, etc.) jusqu’à 1 000 € en espèces (jusqu’à 15 000 € si votre domicile fiscal est à l’étranger).

Au-delà de ces montants, vous devez utiliser un autre moyen de paiement (chèque, carte bancaire par exemple). »

En clair, vous êtes français de France c’est 1 000 euros maximum.

Vous êtes étranger ? C’est jusqu’à 15 000 euros par transaction en espèces… Hahahahahaha, je vous laisser le soin de conclure sur la réalité de notre lutte contre les espèces afin de contrer le terrorisme. Cela n’est qu’un immense mensonge et un étranger peut venir dans notre pays avec des valises de billets et payer en espèces. Absurde donc, et ne comptez pas sur moi pour dire que c’est pour lutter contre le terrorisme, c’est évidemment pour contrôler les gens, lutter contre les espèces, le travail au noir et la fraude fiscale.

Il s’agit-là de délits, certes, mais que l’on ne peut pas mettre sur le même plan que les attentats du Bataclan et nos 300 compatriotes (de toutes les couleurs) froidement massacrés.

Comment acheter de l’or anonymement et vous protéger de l’inquisition bancaire ?

Sachez que je suis un légaliste, je ne fais donc que des choses parfaitement légales. Je viens de terminer mes tests de plusieurs solutions qui permettent d’anonymiser totalement vos transactions bancaires, et non, je ne passe pas par le Bitcoin, car l’idée c’est bien d’assurer une traçabilité de vos flux financiers parfaitement légaux, mais en organisant les choses de telle façon que votre banquier ne puisse plus avoir qu’une vision très partielle de ce que vous faites.

Mais… en ayant VOUS la traçabilité totale de vos flux, vous serez en mesure d’acheter de l’or totalement anonymement vis-à-vis aussi bien de nos administrations que de votre banquier qui veut tout savoir même ce qui ne le regarde pas, et ce qu’il apprendra, il l’utilisera contre vous, soit en vous dénonçant de façon abusive aux autorités, soit en vous refusant un crédit par exemple, parce que l’outil de scoring « tope » de trop nombreux remboursements de sécu ou de mutuelle.

Bref, organiser votre opacité est une nécessité pour protéger VOS intérêts légitimes.

Garder la traçabilité est une obligation fiscale et juridique pour faire valoir et protéger VOS intérêts légitimes aussi.

Imaginez une méthode vous permettant de tout anonymiser facilement, légalement et gratuitement !!

N’oubliez pas que, dans ma génétique complexe et bigarrée, se cachent quelques gènes corréziens et auvergnats… Des gènes très résistants qui rendent ceux qui les portent atteints d’une manie terrible de l’économie…

Pourquoi payer cher ce que l’on peut avoir gratuitement ou presque ?

Bref, mon système testé pour vous évidemment vous coûtera au maximum 12 euros par an (mais c’est optionnel), pour avoir une paix royale, anonymiser vos transactions bancaires, conserver la traçabilité de vos flux, respecter la loi, acheter votre or totalement anonymement et pouvoir le revendre à n’importe quel moment sans payer la taxe mais en pouvant opter pour la taxe sur les plus-values.

Bref, c’est un système parfait en termes financiers, intellectuels et juridiques et d’une très grande simplicité, car un bon système est un système utilisable par tous et vous savez que je ne suis pas un technophile béat.

Ce système tous mes abonnés à la lettre STRATÉGIES vont pouvoir en bénéficier avec tous mes tests à l’appui, car c’est l’objet de la lettre STRATÉGIES du mois d’octobre que je viens juste de faire paraître ! Elle est téléchargeable dans votre accès lecteur.

Vous saurez comment organiser la protection de vos données financières.

Celles et ceux qui ne sont pas encore abonnés peuvent en savoir plus ici et découvrir la méthode 100 % légale et 100 % gratuite pour anonymiser leurs transactions bancaires et financières.

Emmerder votre banquier non seulement n’a pas de prix mais devient en plus un acte de résistance citoyen et une nécessité pour protéger VOS intérêts en respectant la loi.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire charles[email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

 « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Please complete the required fields.