Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Lorsque j’étais enfant, la visioconférence sur un téléphone portable c’était de la science-fiction.

De la science-fiction aussi les ordinateurs puissants et l’informatique.

De la science-fiction encore le GPS, ou les voitures qui rouleraient toutes seules alors que nous discuterions tranquillement dans les sièges auto.

Et puis à plus de 40 ans, entre deux âges, tout ce qui pour moi constituait un avenir fascinant, irréel et sans doute « impossible », inatteignable, sous mes yeux, se présente.

Je trouve que l’époque que nous vivons est passionnante, enthousiasmante aussi et puis par certains aspects effrayants, tant l’homme progresse en termes techniques et si peu en termes… d’humanité et de sagesse.

Notre intelligence qui n’a jamais été autant collective dans notre histoire peut accoucher du meilleur, hélas, souvent nous nous en servons pour le pire !

Sans doute vous souvenez-vous de ce film de science-fiction qui n’était finalement que de l’anticipation…  « Robocop » !

Nous y sommes et la révolution robotique en cours, que j’appelle « la robolution », a déjà commencé et elle changera le monde comme Internet a changé nos vies.

 

La police de Dubaï accueille le premier policier-robot humanoïde

Un robot Reem a été livré à Dubaï, dont la police devient la première au monde à intégrer dans ses rangs une machine humanoïde.

Il s’appelle Reem et non pas Robocop.

Le premier robot humanoïde à intégrer des forces de l’ordre n’a pas vocation à pourchasser et appréhender des criminels, comme le robot-flic surarmé du célèbre film de la fin des années 1980. Présenté par la police de Dubaï lundi 22 mai, Reem présente un profil beaucoup plus aimable et serviable. Il doit commencer, ces jours-ci, à aider les touristes et Dubaïotes dans des centres commerciaux et aux principaux points touristiques de l’émirat.

Reem, développé par la société espagnole PAL Robotics, pèse 100 kg, mesure 1 m 70 et, monté sur des roulettes, peut se mouvoir à une vitesse de 3,5 km/h. Il porte le même képi que ses collègues de chair et d’os et va effectuer certaines de leurs tâches.

Telles sont les principales fonctionnalités de ce policier tout en boulons et algorithmes qui, dans sa version de base, coûte 185 000 euros. Mais Reem peut faire bien plus encore… et coûte alors plus cher. « Ce robot est avant tout une plateforme hautement personnalisable », explique Elisa Alston, porte-parole de PAL Robotics, contactée par France 24. Les autorités de Dubaï peuvent donc y ajouter des modules de leur cru.

La police a indiqué qu’elle comptait notamment tirer profit des capteurs vidéo et sonores dont Reem est équipé. En théorie, la caméra intégrée au robot peut permettre de filmer ou photographier des passants, transmettre les clichés directement aux policiers reliés à son réseau, qui peuvent ensuite les comparer à des bases de données recensant des criminels répertoriés. Elisa Alston confirme que ce robot est doté « d’un logiciel de reconnaissance faciale et vocale », mais a refusé de préciser quelle utilisation en ferait Dubaï.

 

Pas armé, mais ce n’est que le début !

Dubaï a de vastes projets policiers pour les robots : »D’ici à 2030, nous voulons que les robots représentent 25 % de nos effectifs. »

Ce sera la même chose dans tous les pays du monde et les premiers qui utiliseront des robots armés ou robots drones seront les forces armées ou d’intervention pour sauvegarder la vie humaine. Tout ceci est éminemment prévisible. Les robots feront les tâches très dangereuses.

 

Un jour peut-être des armées de robots s’affronteront !

En attendant, sous vos yeux écarquillés et ébahis, nous allons vivre et assister à la robotisation de la police !

La robolution est en marche et croyez-moi, elle sera redoutable.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

 « Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

  « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source France 24 ici

Please complete the required fields.