Alibaba est le Amazon chinois.

D’ailleurs, si les États-Unis ont Amazon, le leader mondial, les Chinois ont, eux, Alibaba.

Et nous en Europe, qui avons-nous?

Personne.

C’est valable pour toutes les grandes entreprises qui, en technologies, sont soit américaines, soit… chinoises.

Qu’avons-nous en Europe ?

Rien.

On vous vend l’Europe comme étant le seul moyen de rivaliser avec les grands groupes mondiaux.

On vous explique que la France, seule, c’est terminé.

Le problème c’est que je ne vois que la vacuité du projet européen actuel, et de grâce, ne me sortez pas le projet Airbus, qui est bien le seul exemple de construction économique de l’Europe et vu les problèmes actuels de ce groupe, rien ne dit en plus qu’il survive dans les prochaines années sous sa forme actuelle.

L’Europe est un échec économique collectif et cuisant.

En attendant, “ce 11 novembre, les internautes ont dépensé 25,4 milliards de dollars sur les plateformes de e-commerce du géant chinois Alibaba. Ce dernier a progressivement transformé cette journée en véritable fête… pour inciter davantage encore les consommateurs à acheter”.

“Vendredi soir, en Chine, les chaînes télévisées ont retransmis en direct un show dont aucun équivalent n’existe en France. Sur la scène du Mercedez Benz Arena, à Shanghai, devant une foule compacte, se sont succédé pendant des heures le chanteur Pharell Williams, la tenniswoman Maria Sharapova, l’actrice Nicole Kidman, et des dizaines d’artistes et intervenants enchaînant spectacles et animations sur fond de musique tonitruante. La célébration d’une fête nationale ? Non ! Le prétexte de ce gala, dont le point d’orgue a pris la forme d’un compte à rebours juste avant minuit, est uniquement consumériste : lancer en fanfare le 11.11 Global Shopping Festival 2017. Son créateur ? Le chinois Alibaba, qui, grâce à ses activités de e-commerce (sur ses plateformes Tmall, TaoBao, Aliexpress…), de paiement (Alipay), ou encore de cloud, pèse plus de 450 milliards de dollars à la bourse de New York, et affiche 450 millions d’utilisateurs. Chaque 11 novembre, le géant d’Internet propose pendant 24 heures des milliers de promotions monstres aux consommateurs”.

On est mal patron, on est mal…

Charles SANNAT

Source Challenges ici

Please complete the required fields.



Pin It on Pinterest