Mes chères impertinentes, chers impertinents,

1982… j’étais déjà né, et je me souviens si bien de Paul Volcker qui brisait les reins de l’inflation pendant que je trempais du haut de mes 7 ans mes tartines de pain beurré dans mon chocolat chaud.

Oui, vous avez raison.

Je ne m’en souviens pas de Paul Volcker, mais plus grand j’ai lu tous les livres ou presque traitant de cette période qui conditionne en partie notre vision du monde, de l’économie et de l’inflation.

C’est bien en 1982 et 1983 que le gouverneur de la banque centrale américaine la FED cassera l’inflation avec des hausses de taux assez vertigineuses.

Depuis, nous vivons dans un monde sans inflation ou presque et où la stabilité des prix est devenue l’Alpha et l’Oméga des politiques monétaires.

Enfin était l’Alpha et l’Oméga, parce que depuis Omicron, Delta et autres variants Alpha pour rester dans la thématique de l’alphabet grec, c’est plutôt compliqué côté inflation.

Et regardez le titre du New-York Times du jour.

Les prix à la consommation atteignent 7 % en un an, le plus fort taux d’inflation aux Etats-Unis depuis 1982 !

Et vous savez cette inflation que l’on disait temporaire, finalement semble plus durable que prévu.

Enfin prévu par eux, parce que moi mes poules et mes chats savent que l’inflation des graines et pâtés est partie pour durer un bon bout de temps.

Je vous ai déjà expliqué largement les raisons qui,  à mon sens, nous font entrer dans un nouveau monde inflationniste, et ce sera durable donc désagréable pour notre pouvoir d’achat si l’on ne prend pas garde et à notre épargne et à nos revenus.

Du coup, l’or se tient plutôt bien à 1824 dollars l’once, les menaces de remontée des taux par la FED ne semblent pour le moment faire ni chaud ni froid au métal jaune. Va-t-il anticiper et refléter les risques réels d’inflation, ou plus pécisémment l’inflation qui est bien réelle et l’anticipation d’un mouvement inflationniste nettement plus durable ?

Ce serait logique, mais la normalisation monétaire peut peser sur les cours de l’or, raison pour laquelle je vous incite  la prudence sur l’or pendant les prochaines semaines. Celui qui vous dit avec certitude que cela va monter ou baisser vous ment.

Personne ne le sait.

Je ne sais pas de quel côté va retomber la pièce !

Mais, ce que je sais, c’est que l’inflation, comme prévu est là. Et ça, à terme c’est très bon pour l’or.

Alors peut-on acheter de l’or ?

Oui.

Mais… on ne spécule pas sur l’or. On l’achète comme une assurance et un placement de long terme.

Pas comme une spéculation de court terme où vous pouvez vous faire prendre à revers par une augmentation des taux imprévue par exemple.

Pour le reste et au bout du compte, il ne restera que les actifs tangibles et les métaux précieux qui seront debout quand l’heure des comptes économiques sonnera et qu’il faudra payer les coûts de la crise et de nos « quoi qu’il en coûte » !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

 

Please complete the required fields.